Show simple item record

dc.contributor.advisorSauphanor, Benoit
dc.coverage.spatialSoutenue
dc.creatorReyes-Carreño, Maritza
dc.date.accessioned2017-03-27T17:23:56Z
dc.date.available2017-03-27T17:23:56Z
dc.date.issued2007
dc.identifierhttp://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/3.0/cl/
dc.identifier.urihttp://hdl.handle.net/10533/179619
dc.description.abstractLes contraintes environnementales, telles que le climat ou les pratiques phytosamtaires, sont á méme d'entrainer á plus ou moins long terme des réponses adaptatives des organismes vivants (McKenzie, 1996). Chez les arthropodes phytophages, le stress imposé par les produits phytosanitaires agit sur la variabilité génétique pré-existante en favorisant les génotypes les plus adaptés aux conditions altérées (Moriarty, 1999). A partir des années 1950, les insecticides organiques ont été utilisés intensivement pour lutter contre les insectes transmetteurs des maladies et ravageurs des cultures. Cela s'est traduit dans de nombreuses situations par l'émergence de résistances 1aux insecticides couramment employés, constituant en cela une illustration formelle des processus adaptatifs associés aux changements de l'environnement (McKenzie, 1996). L'apparition de résistance aux pesticides est l'une des principales limitations á la durabilité des stratégies de protection phytosanitaire. Au delá de la perte d'efficacité de la lutte, le phénoméne de résistance a des répercussions importantes sur les plans sanitaire et économique (Wei el al., 2001), mais également écologique. La réponse immédiate des agriculteurs face au probléme est l'augmentation des quantités de produits appliqués, ou dans certains cas la substitution de produits au profit de matiéres actives moins sélectives ou de coút plus élevé (Haubruge et Amichot, 1998). Si la panoplie phytosanitaire s'est diversifiée dans un premier temps, notamment par le développement de nombreux composés chimiques aux propriétés insecticides (Soderlund, 1997), le taux d'apparition de nouvelies molécules s'est fortement réduit á partir des années 1970 (Lindquist eta!, 1996). Ce constat a favorisé la prise en compte dans l'utilisation des produits phytosanitaires, de la gestion de la résistance, impliquant sa détection précoce au sein des populations de bioagresseurs, le recours á des stratégies permettant de prévenir ou de retarder son apparition, voire de restaurer l'efficacité des molécules dans le meilleur des cas (Soderlund, 1997).
dc.language.isofra
dc.relationinstname: Conicyt
dc.relationreponame: Repositorio Digital RI2.0
dc.relationinstname: Conicyt
dc.relationreponame: Repositorio Digital RI2.0
dc.rightsAtribución-NoComercial-SinDerivadas 3.0 Chile
dc.titleLa résistance aux insecticides chez le carpocapse des pommes: mécanismes, détectión et variabilité géographique.
dc.typeTesis Magíster
dc.description.degreeSciences Agronomiques
dc.contributor.institutionAcademie D Aix
dc.description.statusTERMINADA
dc.country.isofra
dc.description.conicytprogramPFCHA-Becas
dc.description.pages177p.
dc.relation.projectidinfo:eu-repo/grantAgreement/PFCHA-Becas/100252
dc.relation.setinfo:eu-repo/semantics/dataset/hdl.handle.net/10533/93488
dc.rights.driverinfo:eu-repo/semantics/openAccess
dc.type.driverinfo:eu-repo/semantics/masterThesis
dc.relation.programhandle/10533/108040
dc.description.shortconicytprogramPFCHA-Becas
dc.type.tesisTesis
dc.type.openaireinfo:eu-repo/semantics/publishedVersion


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record